Le tableau de bord, clé de la réussite du chef d’entreprise

Le tableau de bord est l’outil indispensable que doit avoir tout chef d’entreprise pour mieux piloter son entreprise, peu importe sa situation (créateur d’entreprise, dirigeant, gérant, etc.).

Le tableau de bord, un outil indispensable pour le chef d’entreprise ?

Le tableau de bord est un outil de pilotage qui permet de mesurer, de suivre et de contrôler grâce aux indicateurs de performance (KPI) choisis en fonction de la stratégie. Il s’agit de mesurer la performance réalisée (passée) ou à réaliser (futur) par l’entreprise et de la comparer aux objectifs qu’elle s’est fixés. Un tableau de bord efficace doit permettre au chef d’entreprise de :

  • suivre la réalisation des objectifs fixés (pour rappel un objectif efficace doit répondre aux critères S.M.A.R.T) ;
  • mesurer ses performances et contrôler les écarts potentiels ;
  • mesurer le présent et prévoir le futur ;
  • communiquer avec son équipe sur les résultats attendus ;
  • prendre les décisions correctives en cas de dérive (ex. : objectif trop éloigné de la réalité).

Le tableau de bord : quelles étapes pour le concevoir ?

Pour concevoir le tableau de bord, il est essentiel de suivre quelques étapes clés :

  • étape 1 : fixer les objectifs à atteindre ;
  • étape 2 : identifier les indicateurs les plus pertinents pour le tableau de bord ;
  • étape 3 : la mise en place du tableau de bord ;
  • étape 4 : l’actualisation des données du tableau de bord.

Fixer les objectifs à atteindre

La première étape avant de concevoir le tableau de bord, consiste à réfléchir aux objectifs que vous souhaitez atteindre. On peut citer par exemple : le montant du chiffre d’affaires à atteindre, une économie de coût, nombre de recrutement à faire, etc. Ces objectifs doivent répondre aux exigences d’efficience et d’efficacité de la méthode S.M.A.R.T (spécifique, mesurable, atteignable, réaliste, et en fin temporellement mesurable).

Identifier les indicateurs les plus pertinents pour le tableau de bord

Le choix des indicateurs est indispensable, ceux-ci permettent de mesurer l’état d’avancement de l’objectif fixé par l’entreprise. Il convient de choisir ceux qui sont le plus en cohérence avec l’activité de l’entreprise et à l’objectif à atteindre. Les indicateurs de performance peuvent changer d’une entreprise à l’autre et s’alimentent des informations de l’entreprise (rapport commercial, financier, comptable, social, etc.). Nous pouvons généralement distinguer trois types d’indicateurs :

  • les indicateurs marketing orientés client ;
  • les indicateurs comptables et financiers ;
  • les indicateurs RH.

La mise en place du tableau de bord

Un bon tableau de bord est un outil de synthèse qui permet dès le premier regard d’avoir une information précise sur l’état d’avancement des objectifs fixés par l’entreprise. Il est donc essentiel de ne pas l’encombrer par des indicateurs qui n’apportent pas d’informations utiles à la prise de décision.

Le tableau de bord est un outil qui aide à la prise de décision. Les informations qui le composent doivent être compréhensibles et facilement lisibles, pour cela l’utilisation des graphiques (histogrammes, courbes, nuages de points, etc.) est très utile.

L’actualisation des données du tableau de bord

La mise à jour des informations est un point crucial pour un tableau de bord viable. La fréquence d’actualisation des données (journalière, mensuelle, trimestrielle, ou annuelle) est fonction de la typologie du tableau de bord souhaité (opérationnel, de gestion ou, stratégique, etc.)

Le tableau de bord : en mode data storytelling

Concevoir un tableau de bord efficace est parmi les facteurs clés de succès du chef d’entreprise, avec l’avènement du business intelligence, de nombreuses sociétés proposent des solutions sous formes de tableau de bord qui permettent de visualiser les données d’une manière interactive et efficace, en mode data storytelling. L’utilisation du tableur excel pour concevoir son tableau de bord est également très intéressant.

 

Source – ComptaOnline