Lancer son entreprise n’est pas aussi simple que les médias peuvent le laisser sous-entendre. La réussite ne se décrétant pas et les atouts d’un bon entrepreneur n’étant pas innés, nous avons dressé la liste de tous les outils que vous pouvez utiliser pour aiguiser vos armes et lancer le prochain business qui cartonne.

Les médias

Si vous avez déjà l’idée, encore reste-t-il à savoir comment bien l’exécuter. Faut-il se lancer seul, à plusieurs ? Quel statut choisir pour sa société ? Faut-il lever des fonds ? Si oui, à quel moment ? Comment concilier sa vie d’entrepreneur et sa vie perso ? Au-delà des fiches pratiques – les MaddyBasics – que Maddyness vous a concoctées sur ces sujets, trois autres médias (parmi une offre pléthorique) permettent de se munir des clés pour aller plus loin que son idée.

  • Blog Entreprendre Autrement : quoique récent, ce média est riche en articles conseils et en interviews. Un vrai outsider dans cette liste, utile avant de se lancer dans l’entrepreneuriat ou pour développer son business au quotidien. Son petit plus ? Si vous êtes à la recherche d’un projet pour devenir votre propre patron ou pour avoir un complément de revenu, un espace de contact permet d’échanger avec un conseiller sur des opportunités de leur partenaire (AXA).
  • Swenson : Ce n’est pas qu’un magazine d’inspiration ! Swenson c’est aussi une communauté de passionnés qui prône une nouvelle manière de travailler et de se lancer dans ses projets. Et pour concrétiser tout ça, un lieu : la Swenson House, une superbe demeure dans le Finistère pour venir travailler sans pression.
  • Wydden : Anciennement 1001startups, Wydden est un site d’information freemium. Interviews de startuppers, astuces et articles plus didactiques sur les nouvelles technologies, le monde qui se dessine sous le pinceau des entrepreneurs n’aura plus de secret pour vous.

Les sites institutionnels

Ne négligez pas les ressources institutionnelles lorsque vous vous lancez. Ce ne sont pas toujours les plus attrayantes, pourtant l’information y est fiable et les expertises indéniables.

  • Les sites des CCI : Pour obtenir de l’information sur les initiatives locales en faveur de l’entrepreneuriat, découvrir des conseils et des programmes d’accompagnement, rendez-vous sur les sites régionaux des Chambres de commerce et d’industrie.
  • Business France : Business France a lancé de nombreux outils pour permettre aux entrepreneurs de mener à bien leurs projets à l’international et pour attirer les investissements sur le territoire français. La structure organise des événements en France mais permet aussi aux startups tricolores d’exposer sur les plus gros salons à l’international.
  • La French Tech : Retrouvez-y toute l’actualité de la French Tech, la grande bannière sous laquelle se rejoignent les entrepreneurs français. Véritable outil de visibilité de l’entrepreneuriat français à l’étranger, la French Tech permet une plus grande collaboration des entrepreneurs sur les territoires.

Les événements

L’offre en Europe est pléthorique. Entre les salons spécialisés et les grands raouts de l’entrepreneuriat et de la startup nation, on pourrait facilement passer le plus clair de son temps à serrer des mains aux événements. Si vous avez peur de perdre votre temps, concentrez-vous sur les indéboulonnables, qui ont chacun leurs spécificités.

  • Salon des Entrepreneurs : Le salon des entrepreneurs est un incontournable sur la scène événementielle entrepreneuriale européenne. À Paris, Lyon, Marseille et Nantes, startuppers et dirigeants d’entreprises se retrouvent pour échanger, s’inspirer et présenter leurs solutions.
  • Salon de la Franchise : Ce salon européen permet chaque année la rencontre de plus de 36 000 investisseurs, créateurs d’entreprise et commerçants avec les dirigeants de 495 enseignes françaises et internationales.
  • Elle active : Le forum Elle Active, qui se déplace à Nice, Lyon, Toulouse et Paris est dédié aux entrepreneures et propose ateliers pratiques, débats et tables-rondes pour permettre aux femmes d’aller toujours plus loin dans leurs projets.

Les MOOcs

Pas le temps de courir entre les rendez-vous et les meetups ? Les MOOCs permettent de se former derrière son ordinateur et sont accessibles à n’importe quel moment. Même à 23h quand les enfants dorment enfin ou à 3h du matin en rentrant de soirée (l’ambition ne devrait avoir aucune limite, non?).

  • Des elles pour financer son entreprise – La Fondation Entreprendre présente son MOOC à destination des femmes qui souhaitent apprendre à lever des fonds, à fixer le prix de leur produit ou solution ou encore à établir un bilan financier rigoureux. Ces 4 séquences réparties sur 4 semaines permettent de mieux appréhender la partie financière, souvent bloquante, de son projet. Un essentiel à faire avant de se lancer !
  • Avoir l’audace d’entreprendre – La Paris School of Business a développé un MOOC pour ceux qui pensent que l’entrepreneuriat n’est pas pour eux. Avant d’avoir des grandes idées, encore faut-il avoir l’état d’esprit entrepreneurial. Ce cours a donc pour objectif de rompre avec les idées reçues et de dresser le portrait de l’entrepreneur(e) accomplie(e).
  • Lancez votre projet innovant – L’Ecole polytechnique revient dans ce MOOC sur les étapes nécessaires au lancement concret d’un projet : réalisation de projections financières, définition d’un business plan, pitch…

Les communautés / meetups d’entrepreneurs

Entreprendre n’est pas une mince affaire et il est toujours utile de pouvoir confronter son expérience et aller piocher des conseils chez des dirigeants d’entreprise aguerris qui ont essuyé les plâtres. Pour ce faire, de nombreux réseaux et communautés ont vu le jour en France. Nous n’en n’avons listé qu’une infime partie. Libre à vous de chercher celui qui vous correspond le mieux.

  • Bouge ta boîte : Marie Eloy a créé ce réseau pour permettre aux femmes de s’entraider et de développer leur business grâce aux conseils et au mentorat des membres du réseau. Ateliers, rencontres business, mais aussi réseau social dédié, Bouge ta Boite permet de mettre en oeuvre la force du collectif au service de son projet.
  • Réseau Entreprendre regroupe 63 associations dans 10 pays du monde et plus de 14 000 chefs d’entreprise prêts à se soutenir et à s’aider à avancer dans la gestion de leur entreprise.
  • The Family Meetup Paris : on ne présente plus The Family qui a accompagné et accompagne de nombreux success story françaises. Pour se voir dispenser leurs précieux conseils et rencontrer ceux qui vous donneront envie de remonter vos manches, The Family organise régulièrement des meetups sur des thèmes très spécifiques.

Les podcasts

Tout comme les MOOCs, les podcasts s’écoutent n’importe quand, et n’importe où. Idéal pour avancer dans ses projets et s’enrichir du vécu d’autres entrepreneurs, voici quelques podcasts pensés pour les makers.

  • Génération Do It Yourself : Au micro de Matthieu Stefani (le fondateur de Cosa Vostra), créateurs d’entreprises, sportifs, artistes et autres personnalités, en disent long sur leur aventure et ce qui les a mené au succès. Mode de pensée, organisation, outils ou encore manière de faire, tout y est décortiqué pour vous inspirer.
  • Startup Stories : Et parce que les Français n’ont pas l’apanage des bons conseils, le Financial Times a lancé son podcast sur le sujet. Au menu : des rencontres avec des entrepreneurs à succès qui racontent ce qui les a mis sur la bonne trajectoire.
  • Les Talks du Wagon : Chaque semaine, Le Wagon, célèbre école de code, invite un entrepreneur pour revenir sur son parcours et l’histoire de sa startup. Échecs, coups de génie, ambition et coups de mou, ils racontent tout !

Vous avez tout l’équipement désormais pour vous lancer !

Source – Maddyness